Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Veuillez choisir votre langue de préférence à droite de l’écran

Langues - Canada

Formation pour les investisseurs

27 mars 2020

Est-ce payant de conserver ses placements quand les marchés chutent?

Les marchés boursiers mondiaux affichent constamment des hauts et des bas. Toutefois, ils reviennent généralement à leur sommet précédent, même après des périodes baissières.

Téléchargez la version PDF

Lors des périodes de baisse des marchés, de nombreux investisseurs sont soulagés d’être mis sur la touche. Cependant, comme ils n’ont plus de placement, ils se demandent souvent avec inquiétude comment ils vont atteindre leurs objectifs financiers. Pour répondre à cette question, vous pouvez notamment vous demander ce qui aurait pu arriver si vous n’aviez prêté aucune attention aux manchettes catastrophistes et que vous aviez simplement conservé vos placements. Comme le montre le graphique ci-dessous, les marchés boursiers mondiaux affichent constamment des hauts et des bas. Toutefois, ils reviennent généralement à leur sommet précédent, même après des périodes  baissières.

Marchés Boursiers Mondiaux

Janvier 1985 – décembre 2019

L’image est un graphique linéaire. L’axe des X comprend les années 1985 à fin 2019. L’axe des Y montre le rendement de l’indice MSCI World, mais ne comporte aucun chiffre. La ligne débute en 1985 sur l’axe des X et se termine tout en haut à la fin 2020.
Le graphique comporte trois zones ombragées, qui commencent sur la ligne représentant le rendement et qui se terminent sur l’axe des X. La première zone indique KRACH DU « LUNDI NOIR », septembre à novembre 1987, -21,3 %. La deuxième zone indique BULLE INTERNET, avril 2000 – mars 2003, -48,7 %. La troisième zone indique CRISE FINANCIÈRE, février 2007 – février 2009, -45,1 %.

Le marché boursier mondial est représenté par l’indice MSCI World. Source : Morningstar.

L’exemple est fourni à titre indicatif seulement et n’est pas représentatif du rendement de tout placement actuel ou futur offert aux investisseurs. Il n’est pas possible d’investir directement dans un indice. Les rendements sont calculés en dollars canadiens et tiennent compte du réinvestissement de tous les revenus et non des frais d’opération et de l’impôt pour la période du 1er janvier 1985 au 31 décembre 2019. Le rendement réel touché par les Clients serait différent, car les placements donnent lieu à des frais qui ne s’appliquent pas dans le cas d’un indice. Pour les besoins de cet exemple, un marché baissier s’entend d’un indice qui perd au moins 20 % par rapport à son sommet précédent.

Le temps passé sur le marché boursier est du temps bien employé

Quand les marchés commencent à chuter, notre instinct nous dit de vendre maintenant et d’acheter plus tard. Cela peut sembler logique, mais comment faites-vous pour déterminer le bon moment pour sortir du marché ou y entrer de nouveau? Étant donné que les reprises peuvent parfois être soudaines et se mesurer en jours et non en semaines, être hors du marché ne serait-ce que quelques jours peut vous faire perdre des gains.

Rater Les Meilleurs Jours Peut Faire Mal

Croissance d’une somme de 10 000 $ investie dans le marché boursier mondial

L’image est un diagramme à barres horizontales. Il n’y a pas d’axe des Y. La longueur de chaque barre représente un rendement en dollars. Une ligne verticale traverse toutes les barres horizontales pour marquer au début le placement initial de 10 000 $. Les barres, de haut en bas, montrent ce qui suit :
PLACEMENTS CONSERVÉS : 232 572 $
Rater les 5 meilleurs jours : 200 377 $
Rater les 10 meilleurs jours : 177 768 $
Rater les 30 meilleurs jours : 110 044 $
Rater les 50 meilleurs jours : 52 938 $

Le marché boursier mondial est représenté par l’indice MSCI World. Source : Morningstar.

L’exemple est fourni à titre indicatif seulement et n’est pas représentatif du rendement de tout placement actuel ou futur offert aux investisseurs. Il n’est pas possible d’investir directement dans un indice. Les rendements sont calculés en dollars canadiens, composés quotidiennement et tiennent compte du réinvestissement de tous les revenus et non des frais d’opération et de l’impôt pour la période du 1er janvier 1985 au 31 décembre 2019. Le rendement réel touché par les Clients serait différent, car les placements donnent lieu à des frais qui ne s’appliquent pas dans le cas d’un indice. Pour les besoins de cet exemple, les « meilleurs jours » sont ceux qui connaissent la plus forte hausse exprimée en pourcentage.

Lorsque les marchés chutent, le mieux à faire est de garder le cap sur vos objectifs de placement à long  terme.

Pour en savoir plus, communiquez avec votre conseiller.

Le présent document est fourni à des fins informatives uniquement et ne doit en aucun cas tenir lieu de conseils particuliers d’ordre financier, fiscal, juridique ou comptable ni en matière d’assurance et de placement. Il ne doit pas être considéré comme une source d’information à cet égard et ne constitue pas une offre d’achat ou de vente de valeurs mobilières. Le contenu de ce document provient de sources jugées fiables, mais aucune garantie expresse ou implicite n’est donnée quant à son caractère opportun ou son exactitude.

© Placements mondiaux Sun Life (Canada) inc., 2020. La société Placements mondiaux Sun Life (Canada) inc. est membre du groupe Sun Life.

Articles Connexes